Unité de psychogériatrie

L’unité Saint-Exupéry est un lieu de vie protégé pour des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, (ou maladies apparentées), nécessitant une prise en charge spécifique en raison de comportements de type hyperactivité, de déambulation incessante, d’agitation ou d’agressivité. La capacité d’accueil est de 12 résidents.

Ces personnes se voient proposer un accompagnement favorisant le maintien de l’autonomie.

L’environnement architectural de l’unité est adapté. Afin d’apaiser et faciliter l’orientation des résidents, une attention particulière a été apportée à la présence de repères visuels (couleurs, lumière naturelle, identification personnalisée des chambres…), et même des repères olfactifs (cuisine ouverte sur l’unité).

Pour pallier le sentiment d’enfermement et contribuer aux activités physiques, l’unité dispose d’un jardin clos dont l’accès est de plain-pied. Beaucoup d’activités à l’extérieur sont assurées (promenades dans le parc, sorties au marché de Sotteville-Lès-Rouen, rencontres intergénérationnelles, activités en commun avec les autres établissements de l’agglomération rouennaise.)

L’unité comprend :

  • Une infirmière référente de l’unité,
  • Des aides soignantes pour les soins quotidiens,
  • Des aides médico-psychologiques (7j/7) pour une réponse adaptée aux besoins relationnels particuliers et effectuer des ateliers thérapeutiques,
  • Un agent du service intérieur pour le ménage,

Une psychologue et un médecin de l’établissement interviennent dans l’unité.

La famille est intégrée dans le projet de vie par un travail de soutien, de conseil et de coordination avec la possibilité de participer aux activités.

L’unité Saint-Exupéry a un projet de soins et un programme d’animations spécifiques. Les aides médico-psychologiques privilégient des activités que les résidents faisaient avant leur entrée dans l’établissement.

Les objectifs sont le maintien du lien social et la stimulation des capacités physiques et intellectuelles.

La vie dans l’unité est conviviale et a un aspect « familial ».

100_0159.jpg